Le Foyer, un coeur qui bat #91

Le Foyer, un coeur qui bat #91

Publié le 19 mars 2024 | Mis à jour le 19 mars 2024 |

Découvrez le 91ème numéro de notre magazine!

Chers lecteurs,

Alors que les bourgeons commencent à éclore et que les journées s’allongent, le printemps s’annonce comme une période de renouveau et de réveil pour la nature. Mais cette saison n’apporte pas seulement une nouvelle vie à nos paysages, elle offre également la promesse de nouveaux projets pour notre Foyer. C’est le moment idéal pour faire germer les graines de nos aspirations et laisser s’éveiller nos idées les plus audacieuses.

Du nouveau, on en découvre ainsi à travers les brèves de cette édition qui nous révèlent l’arrivée récente de bénévoles au sein de nos équipes. Petites lucarnes sur nos évènements passés et futurs, ces textes nous dévoilent également l’organisation de nouvelles initiatives festives, promesses de rassemblement et de convivialité.

Le renouveau s’exprime également par le départ de certains piliers de notre Maison qui laissent derrière eux une empreinte indélébile, véritable repère pour les personnes qui, après eux, reprennent le flambeau. Le témoignage de ce numéro, en page 10, revient ainsi sur les 27 ans de carrière d’infirmier de Bernard Puffet.

La spiritualité a une place de choix dans cette édition au travers des rubriques « Nous avons vécu avec vous » et « Réflexion ». Il nous tenait à cœur de mettre en lumière la manière dont chacun.e est respecté.e dans ses convictions profondes, qu’elles soient religieuses ou philosophiques. A la lecture de plusieurs témoignages, nous vous invitons à découvrir de quelle manière ce respect est poursuivi au Foyer, et ce même après le décès. En page 14, c’est le Père Roland qui nous encourage à porter un regard différent sur le continuum de la Nativité et de Pâques.

Nous sommes également incités à nous questionner en page 16, à travers le compte-rendu de Catherine Absil portant sur une intervention du psychologue Jean Van Hemelrijck. L’article se consacre à la thématique du temps et à son caractère si précieux dans le secteur des soins palliatifs. Le rôle de « passeur de temps » du professionnel au chevet du patient est ainsi abordé.
Nous questionner, nous interpeller à l’égard de malversations commises au sein d’un établissement scolaire étranger, c’est également ce que nous demande l’auteur Yannick Dupagne à travers son ouvrage « Les usurpateurs », résumé par Maurice Piraux en page 20.

C’est enfin sur une note gourmande – et quelque peu originale – que nous terminons cette édition avec une recette de poulet au citron.

Que cette lecture vous soit agréable et enrichissante.

Au nom de tous les membres du Foyer Saint-François, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de Pâques !

Découvrez toutes nos actualités

Au Foyer Saint-François se mêlent tour à tour le rire, les larmes, la joie, la tristesse, l’anxiété, la paix… Bref, un véritable concentré de vie!

Contactez-nous

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au Foyer Saint-François. Vous avez une question ou souhaitez rentrer en contact avec notre équipe? Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Soutenez-nous

Votre générosité et votre soutien sont les moteurs de la pérennité de notre structure de soins palliatifs.

Découvrez nos actualités récentes

Go to Top